LA FUITE DU CERVEAU

Un album de PIERRE-HENRY GOMONT, aux éditions Dargaud.

LA FUITE DU CERVEAU

La présentation de l'éditeur

Le 18 avril 1955, Albert Einstein passe de vie à trépas.
Pour la science, c'est une perte terrible.
Pour Thomas Stolz, médecin chargé de l'autopsie, c'est une chance inouïe.
Il subtilise le cerveau du savant afin de l'étudier.
S'il perce ses mystères, il connaîtra la gloire...
Le problème, c'est que le corps d'Einstein le suit ! Privé de cerveau, Albert continue à bouger, à marcher, à parler.
La perspective de comprendre le fonctionnement de ses neurones l'excite au plus haut point.
« Formidable ! On va faire ça ensemble, tous les deux ! », dit-il à Stolz.
Reste à trouver un laboratoire à l'abri des regards.
Ce qui n'a rien d'évident quand on a le FBI aux trousses...
Après le succès de Pereira Prétend et de Malaterre, Pierre-Henry Gomont change de registre.
Il nous entraîne dans un road movie échevelé et drolatique, inspiré par la véritable destinée du cerveau d'Einstein.
Menée tambour battant, cette histoire rocambolesque et burlesque, servie par un dessin épris de liberté, est aussi une réflexion passionnante sur la complexité de l'âme humaine.

Album BD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam *