L’EAU DES COLLINES

Un album de JACQUES FERRANDEZ, MARCEL PAGNOL, aux éditions Casterman.

L’EAU DES COLLINES

La présentation de l'éditeur

L’eau des collines est devenu un classique du cinéma, grâce à deux adaptations de Jean de Florette et Manon des sources par Claude Berri et surtout son créateur, Marcel Pagnol. Jacques Ferrandez s’est à son tour attaqué à ce monument de la littérature française : le pays de Pagnol, ses drames, ses amours. Il réussit à faire chanter ses personnages dans la plus pure tradition d’une imagerie bien connue. C’est avec du bleu, du blanc, du soleil, que Jacques Ferrandez nous brosse les bastides provençales, celles qui se perchent à deux lieues d’Aubagne, à l’extrême pointe du massif de l’Étoile. Là, il fait revivre pour nous le Papet, encore robuste mais martyrisé par les douleurs, et l’Ugolin qui n’a pas besoin d’épouse parce qu’il ne voit pas à quoi elle pourrait servir. Tragédie familiale où Jean de Florette et Manon, cœurs pleins d’enthousiasme, luttent contre les deux paysans durs et fermés. C’est aussi l’histoire d’un crime et de son châtiment. Sous un ciel pur, celui de la Provence.

Album BD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam *